Angkor Part.III

On continue notre tournée des temples, avec le Ta Keo, qui fut érigé au XIe siècle par l’empereur Jayavarman V mais dont la construction fut interrompue pour ne jamais reprendre, d’où un aspect assez brut.

Angkor - Ta Keo

Devant l’entrée, on trouve, comme toujours, un petit stand de vente de fruits et de boissons.

Angkor - Ta Keo

Un petit autel très simple mais trop mignon s’offre aux visiteurs dès qu’ils pénètrent l’enceinte du temple.

Angkor - Ta KeoQuelques photos en vrac :

Angkor - Ta Keo

Angkor - Ta Keo

Angkor - Ta Keo

La visite fut assez expéditive, pour rejoindre l’intérieur de l’ancienne cité Angkor Thom. Entourée d’eau, elle fut construite au XIIe siècle cette fois par l’empereur Jayavarman VII. Elle possède une porte à chaque point cardinal, qui permet de rejoindre l’intérieur de la cité via un pont surplombant l’eau. C’est par la porte Est que nous entrerons.

Angkor Thom

Au premier arrêt, nous croisons Batman et son Battuktuk.

Angkor Thom

Nous commençons par la visite du Baphuon, qui est l’un des plus beaux à mes yeux de par son architecture mais également son cadre avec ses plans d’eau. Jugez par vous même cette beauté :

Angkor Thom

Angkor Thom

À peine arrivés, on peut apercevoir au loin les silhouettes de moines dont l’orange vif de la tenue tranche dans un décor verdâtre.

Angkor Thom

Angkor Thom

On grimpe en haut du temple pour en faire le tour, apprécier l’architecture et admirer le paysage.

Angkor Thom

Angkor Thom

Angkor Thom

Si nous nous trouvions dans un roman de science-fiction, cette porte mènerait sans nul doute vers un univers parallèle et mystérieux via un portail dimensionnel… De quoi laisser rêveur !

Angkor Thom

Le temple est en restauration de ci de là (comme la majorité des temples d’Angkor d’ailleurs). Certaines marches étant devenues impraticables, des escaliers en bois ont été reconstruits par-dessus. Les escaliers d’origine étant déjà abrupt, je vous laisse imaginer la difficulté de monter/descendre ces marches…

Angkor Thom

À l’arrière du temple, une statue d’un immense bouddha couché a été ajoutée bien après la construction, à même les parois. Le bouddha est cependant difficile à discerner tant l’état est mauvais, et ça ne rendait hélas pas grand chose en photo…

Angkor Thom

Nous terminons notre visite d’Angkor Thom avec le Bayon, réputé pour ses nombreuses tours présentant le visage de Bouddha.

Angkor Thom

Ici encore, les statues n’ont pas été épargnées de la destruction.

Angkor Thom

On peut, à nouveau, apprécier la richesses des bas-reliefs, présentant ici des danseuses.

Angkor Thom

Et les fameuses tours à visage :

Angkor Thom

Angkor Thom

J’avoue que nous ne nous sommes pas attardés au sein de ce temple, non pas qu’il ne vaille pas le détour, mais simplement qu’il était assailli par une hordes de touristes chinois. Je sais que leur comportement est culturel mais j’ai vraiment du mal avec leur grossièreté, leur impolitesse et leur tendance à bousculer. Sans compter les selfies pris tous les deux mètres. Nous avons préféré fuir bien rapidement ce troupeau qui rendait toute photo des lieux impossible à prendre, pour partir vers notre prochaine destination 🙂

Angkor Thom

Notre toute dernière étape de cette journée ne sera autre que le fameux Angkor Vat. Rendez-vous au prochain article pour découvrir le temple le plus célèbre du Cambodge sous la pluie !

Plus de photos (cliquez pour voir en grand) :

Leave a Comment