kyoto_tofukuji

Kyoto – Tofukuji

Mon dernier jour à Kyoto aura aussi été mon seul jour de mauvais temps. C’est sous un ciel grincheux que je décide de faire le tour des temples, sélectionnant soigneusement quelques lieux non visités lors de mon précédent voyage.

J’ai envie de faire « comme la dernière fois », comme si le Japon était un pays où j’avais une routine bien ancrée ; je me dirige donc vers le konbini pour acheter quelques onigiris avant de rejoindre le cours d’eau.

C’est amusant d’essayer de reprendre la même photo, 20 mois plus tard : à gauche, en décembre 2016, à droite, en avril 2015. Je n’ai pas pensé à enregistrer les photos d’origine sur mon téléphone pour m’assurer de refaire exactement le même plan donc il y a des différences, mais je n’ai pas trop mal tapé :)

 Kyoto

Il y a quelques travaux et je peine un peu à retrouver mon chemin, et enfin me revoici au bord de l’eau. Le climat confère à l’ensemble une ambiance plus sinistre qu’au printemps, mais que j’adore.

 Kyoto

Kyoto

J’avale mes onigiris puis longe l’eau jusqu’à la gare…

Kyoto

Kyoto

Direction : le Tōfuku-ji, qui est une figure majeure du bouddhisme zen. Les alentours du temple sont constitués d’un ensemble de plus petits temples, je me promène donc au hasard…

Tofukuji

J’atteins finalement le pont de bois. Je ne le savais pas mais la vue est réputée en automne pour les couleurs des 2000 érables rouges. Même en ayant perdu la plupart de leurs feuilles, le spectacle reste magnifique.

Tofukuji  Tofukuji

Je me promène dans l’enceinte et débouche sur un cimetière. J’aime vraiment l’architecture des tombes japonaises, placées ici au calme devant une forêt de bambou, nul doute ne fait que les défunts reposent en paix !

Tofukuji

Tofukuji

Je paye l’entrée pour accéder au Tsutenkyo, qui s’accompagne d’un joli jardin.

Tofukuji

Tofukuji

J’aime cette atmosphère où les sols sont rougis par les feuilles mortes tandis que quelques survivantes s’accrochent à leur branche…

Tofukuji

Tofukuji

Je finis par ressortir et chercher la rue principale pour retourner à la station (c’est seulement maintenant que je constate être passée à côté du superbe jardin du bâtiment Hojo, c’est ça de visiter à l’arrache sans se renseigner avant…).

Tofukuji

On est vraisemblablement le jour des poubelles car j’en aurais croisées quelques-unes sur mon chemin – d’ailleurs même certaines poubelles japonaises sont « kawaii » ! Tofukuji

Prochaine étape : le pavillon d’or, qui fera l’objet d’un autre article :)

Pour en savoir plus sur le Tofukuji, vous pouvez visiter son site officiel !

Plus de photos du temple et ses alentours :

Leave a Comment