Belgique,  Urbex

Val Benoît

C’est un lieu vu et revu, et pourtant… Poussés par un élan de nostalgie, nous décidons d’enfiler nos gants pour revenir au Val Benoît par un matin gelé.

Val Benoît

 

Toute l’enceinte avait été clôturée suite au début des travaux de réhabilitation. Nous cherchons donc un peu pour trouver un passage… Il semblerait que certains se soient amusés en mise en scène morbide sur le chemin :

Val BenoîtNous voyons un homme se faufiler un peu plus loin. On s’arrête. S’agit-il du gardien ? Mais il semble fuir à notre vue, on se promet de bien faire attention à ne croiser personne une fois à l’intérieur et nous voici dans les bâtiments mécaniques, que nous n’avions pas entièrement explorés la dernière fois.

Val Benoît

Val Benoît

 

On est toujours aussi impressionnés par la quantité de matériel qu’il reste sur place. Les tableaux, le matériel, les ordinateurs (bien sûr tous explosés), les manuels, des vieilles télé retro et divers matériel de démonstration pour les cours mécaniques. Ca laisse rêveur !

Val Benoît

Val Benoît

Val Benoît

On arpente les couloirs un à un, étonnés de voir à quel point les lieux ont changé en deux ans. Notre cœur se serre un peu lorsque nous tombons sur une pièce qui a été ravagée par les flammes, et à la forte odeur de brûlé qui persiste, ça doit probablement être encore assez récent…

Val Benoît

De temps en temps, notre visite est agrémentée par un furtif rayon de soleil, ce qui donne tout de suite une autre allure aux lieux assez ternes par ce climat d’hiver.

Val Benoît

Val BenoîtArrivés en haut, on trouve un accès vers les toits ! On s’avance avec méfiance dans la neige qui craque sous nos pas ♥

Val Benoît

Val Benoît

 

Et cette fois-ci, je prends tout de même quelques photos des fameux auditoires !

Val Benoît

Val Benoît

On s’aventure jusqu’aux salles des archives tout en haut… Pour découvrir qu’ici aussi, les flammes ont fait des ravages.

Val Benoît

Val Benoît

Val Benoît

 

Notre tour étant fini, on redescend ! Hésitants à l’idée de partir, on veut quand même revoir ces pièces que nous avions déjà foulées à l’époque.

Val Benoît

À nouveau, un petit choc, la demi-voiture est toujours présente mais elle aussi est complètement brûlée. Les pyromanes s’en sont visiblement donnés à cœur joie…

Val Benoît

 

Autre surprise, la pièce dans laquelle je me souvenais distinctement avoir pris cette photo est désormais… Complètement vide !

Val Benoît

Val Benoît

 

Un dernier petit rayon de soleil nous accompagne pour notre départ. Nous reviendrons sans doute nous promener avant qu’il ne reste plus rien à explorer !

Val Benoît

Date de la visite  – Janvier 2016

Localisation – Liège (BE)

Type  – Université

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *