Autres,  Japon,  Voyage

Yokoso Japan

Japon - Divers

La 1e fois, c’était en été 2007. Je me souviens encore du chant des cigales qui me vrillaient les tympans chaque matin tandis que je pédalais dans les rues encore calmes ; je me souviens de la chaleur étouffante que je tentais de chasser à tout moment en agitant vainement un éventail publicitaire. Je peux presque encore sentir l’odeur de l’air si particulière.

J’avais 17 ans, je venais d’achever mes secondaires et j’étais partie avec YFU. Cinq semaines en famille d’accueil à Osaka. Cinq semaines inoubliables comme dans un monde parallèle, bercée par un train-train quotidien à base de kendo club, de sorties entre amis et de shopping intempestif. Un retour difficile, avec une seule lubie : y retourner le plus rapidement possible…

TokyoPrès de 8 ans plus tard, après avoir économisé lentement mais sûrement, je vais enfin pouvoir réaliser mon rêve une seconde fois. Et je ne pars plus seule, puisque j’embarque mon renard avec moi. Passionné par le Japon depuis bien plus longtemps, dédiant tout son temps libre à l’ASBL Passerelle-Japon depuis sa création, il étant temps qu’enfin, il puisse mettre les pieds là-bas !

Lors de mon dernier voyage, je n’avais au final que très peu fait de tourisme. Cette fois-ci, c’est différent : on a planifié notre itinéraire en veillant à satisfaire les envies de chacun, prenant note de tout ce qu’on veut voir et faire dans chaque ville. Hélas, on a du laisser tomber certaines envies pour pouvoir mieux en profiter, impossible de tout faire en 3 petites semaines. J’ai encore du mal à réaliser que je vais réellement y retourner, je pense qu’on y croira seulement une fois sur place !

Osaka

Au programme, en vrac : du shopping, des salles d’arcade, des tempples, des purikuras, des montagnes de bouffe en tout genre, des Pokémon, un concert de Dir en grey, un séjour en monastère bouddhiste, une nuit en onsen au pied du Mont Fûji avec vue sur le lac, une journée à Disneyland Tokyo, un petit tatouage, et j’en passe.

J’espère aussi avoir l’occasion de faire un peu d’urbex, sinon je vais être légèrement frustrée, mais je sais que quoi qu’on fasse, quoi qu’on voie et même si on doit laisser tomber certaines envies à l’eau, nous en profiterons et nous savourerons chaque instant à plein poumons. Parce que profiter des plus simples petits bonheur de la vie, c’est notre moteur, et que réaliser un rêve, ça ne peut qu’être une expérience merveilleuse. Osaka

J’ai hâte de partir, j’ai aussi hâte d’en revenir, car je sais qu’une nouvelle vie s’offrira à moi. Malgré le stress pour le boulot qui m’accable, j’ai envie de croire que tout ira bien ; qu’après les quelques petites galères que j’ai pu traverser, le vent tourne enfin.

Rendez-vous sur ce blog pour un compte-rendu de mon voyage et pour des centaines de photos ♥

D’ici-là, je vous mets quelques photos de mon voyage de 2007 ! (Hélas médiocres, je ne disposais que d’un petit compact assez limité à l’époque…)

Un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *