• Art,  Bouts de vie,  Photographie

    Le ciel

    Depuis toujours, j’aime noyer mon regard dans l’immensité du ciel et partir en naufrage parmi les nuages. Rêveuse et tête-en-l’air, j’enviais la liberté des oiseaux qui naviguent dans ces grandes étendues tantôt bleues, tantôt grises, tantôt teintées de rose. Le ciel m’a toujours captivée par sa splendeur, mais aussi par ses humeurs. Ma météo intérieure est sans arrêt changeante : un coup mon visage rayonne comme le soleil et 5 minutes plus tard, c’est un orage terrifiant qui s’abat en moi. Me sentant très souvent pluvieuse et devenant parfois glaciale, je tente de chasser le verglas en cherchant la chaleur. Le ciel, je l’ai souvent photographié. Parfois seul, parfois accompagné.…

  • Bouts de vie,  Modification corporelle

    Mes scarifications

    Du curieux croisé en rue/convention/soirée au caissier quand je fais mes courses en passant par les amis d’amis que je rencontre… S’il est une chose chez moi qui intrigue la plupart des gens, c’est cette boursoufflure installée au-dessus de mon décolleté. J’ai eu de tout, comme questions à côté de la plaque. C’est collé sur la peau ? Implanté sous la peau ? C’est fait au fer rouge ? Tu fais ça toi-même à la bourrin devant un miroir ? J’ai également eu de tout, comme réaction : des personnes qui veulent toucher pour m’offrir en échange leur plus belle grimace de dégoût, des personnes sans une seule modification corporelle qui ne connaissaient pas mais…

  • Bouts de vie,  Japon,  Réflexion,  Vidéo,  Voyage

    Voyager seule : ma thérapie

    Qui aurait cru que je retournerai au Japon de sitôt ? Certainement pas moi. Et pourtant… (Témoignage post-burnout) Comme pour beaucoup, 2016 ne m’a pas épargnée et a eu son lot de rebondissements. Rupture au moment où nous étions censés emménager ensemble et épuisement professionnel suite à une très mauvaise gestion de mon stress et de mon énergie, j’étais au bout du rouleau. Il est captivant de voir à quel point l’être humain est capable de se voiler la face. Ma thérapeute ne cessait de me mettre en garde en me disant que si je continuais sur cette lancée, j’allais finir en burn out ; mon patron me disait de prendre du…

  • Bouts de vie,  Photographie

    Liège, d’ici et de là

    On connait parfois bien mal le lieu où l’on habite… Deux ans que j’ai emménagé dans ce quartier, et je n’avais encore jamais pris la peine d’en découvrir les environs. C’est en compagnie de mon homme que nous sommes partis nous promener sur les sentiers des coteaux derrière chez moi. Quel choc : alors que l’on est à peine à quelques minutes du centre-ville, ici, on se sent comme à la campagne ! Les maisons – parfois atypiques – avec escaliers, allées et jardins se succèdent dans un calme royal. Un vrai dépaysement à quelques pas de chez moi à peine. Marcher, profiter du soleil, aller voir toujours plus loin (au point…