Belgique,  Urbex

Château de Noisy

Cela faisait un moment que je rêvais de visiter un ancien château à l’abandon… Nous avons profité du seul dimanche ensoleillé des dernières semaines pour partir de bonne heure. Il nous aura fallu sillonner des routes de campagne avant de parvenir à destination.

Sur la route...

On nous avait dit de passer par les bois pour trouver le château en question. La propriété est tellement grande qu’aucune trace dudit château n’est visible, et nous peinons à trouver un chemin… Et soudainement, bingo ! On laisse la voiture, on longe la route et on se retrouve face à une grille ouverte. Aucun panneau pour indiquer qu’il s’agit d’une propriété privée ou quoi que ce soit d’autre : on s’attaque donc à une petite promenade dans les bois, quand enfin, nous arrivons !

Noisy

C’est le coup de foudre immédiat. Il est encore plus beau en vrai qu’en photo et rien que la vue extérieure valait la peine de faire le déplacement. Après quelques photos, on se glisse par l’ouverture de la porte principale pour découvrir le fameux couloir que tout le monde photographie…

Noisy

On est arrivés à la bonne heure, la lumière qui filtre confère au lieu une ambiance magique, dans nos têtes on s’imagine ce que ça devait être à l’époque, lorsqu’il était encore en état avec son escalier de marbre, ses voûtes et ses plafonds peints de bleu. Je me découvre un côté princesse, à m’émerveiller à chaque nouvelle découverte, chaque pièce, fenêtre ou petit détail me met des étoiles plein les yeux et avec Julia, on s’exclame en chœur « Que c’est beauuuu ! »

Noisy

Noisy

Noisy

Hélas, imagination à part, la réputation de ruine du château n’est pas usurpée et le lieu est aussi dangereux qu’on ne le dit. Des pierres jonchent les sols, certaines pièces se sont effondrées les unes sur les autres, il faut faire attention à ne pas marcher sur un clou rouillé lorsque l’on marche sur le plancher et le sol par endroit est clairement instable. Difficile de tout visiter, certains lieux étant inaccessibles ou dangereusement accessibles, on vérifie toujours où on met les pieds mais aussi ce qui se trouve au-dessus de notre tête.

Noisy

Une fois avoir fait le tour des étages, on redescend vers la cave, où se trouvent les vestiaires, les cuisines et quelques autres pièces. C’est bien le seul endroit où il reste un peu de mobilier, car du reste, si le château est superbe d’un point de vue architectural, il n’y a plus grand chose à voir puisqu’il ne reste rien. En ressortant, on se dirige vers les anciennes écuries, elles aussi en bien mauvais état puisque complètement effondrées :

Noisy

Ainsi s’achève notre visite. Un dernier tour de l’extérieur puis il est temps de faire ses adieux !

Même si ce spot n’est pas forcément intéressant en soi et qu’il ne s’agit pas à proprement parler d’urbex puisqu’il n’y a plus de mobilier ni de traces de son passé, ça reste malgré tout un énorme coup de cœur et une de mes plus belles visites tout simplement pour son aspect. Je comprends les menaces de destruction qui planaient sur ce château tant son état est déplorable, mais je trouve ça extrêmement triste qu’un tel monument du patrimoine ait été à ce point délaissé par ses propriétaires et semble être voué à la démolition… Surtout quand on voit ce à quoi il ressemblait à l’époque où c’était un internat : CLIC

Affaire à suivre, à voir ce que l’avenir réserve à ce pauvre château !

Date de la visite  – Août 2014

Localisation – Région Wallonne (BE)

Type  – Château

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *