Geekeries,  Japon,  Voyage

Pokemon au Japon

Chaque fois que je vais au Japon, je ne peux m’empêcher d’en revenir avec plein de souvenirs Pokemon. Cette licence me berce depuis l’enfance, et si je suis loin d’être une grande collectionneuse, j’aime malgré tout cumuler les babioles à l’effigie de Pikachu !

Ce n’est pas pour rien si Pokemon est s’est hissé au rang de licence la plus lucrative qui existe, avec plus de 100 milliards de dollars de revenus générés au total.

Entre les jeux sur divers supports, les cartes, les films, le dessin animé et surtout les très nombreux produits dérivés, la licence est plus que largement exploitée et a su tirer parti de tous les domaines, pour le plus grand plaisir de ses fans !

Autant dire qu’au Japon, la licence Pokemon est omniprésente ! On trouve bien sûr des goodies Pokemon un peu partout, mais également des enseignes entièrement dédiées à la franchise. Sans oublier les collaborations diverses.


Pokemon Center Osaka

Pour moi, impossible de voyager au pays du soleil levant sans faire un tour dans un Pokemon Center. Il en existe plusieurs à travers le pays, dans les plus grandes villes. Si lors de mes précédents voyages j’avais visité celui de Tokyo – j’en parle ici et -, cette fois, j’ai attendu d’être à Osaka pour fouler le temple sacré des Pokéfans. Il se situe au 9e étage du centre commercial Daimaru Shinsaibashi.

Chaque Pokemon Center accueille toujours ses visiteurs avec des statues de starters ou de légendaires. Et c’est sans doute ce qui fait le succès de ces magasins : ce côté hyper immersif, avec la musique du jeu en fond sonore.

À l’intérieur, on trouve absolument de tout, et les produits sont régulièrement renouvelés, avec parfois des collaborations spéciales. Cette fois-ci, les vendeuses offraient une carte Pikachu Graffiti aux visiteurs.

Pokemon Cafe Osaka

Attenant au Pokemon Center, je ne pouvais passer par là sans visiter le tout nouveau Pokemon Cafe ! Ouvert en Septembre 2019, soit deux mois avant mon voyage, j’ai eu beaucoup de chance de trouver un créneau de dernière minute. On ne peut s’y rendre que sur réservation, à effectuer en ligne sur le site officiel.

L’intérieur du café se veut lui aussi immersif, et un « évènement spécial » a lieu pendant le repas : il s’agit, ni plus ni moins, que de la visite du chef Pikachu en personne ! Ouloulou !

La carte propose des plats, desserts et boissons à l’effigie de divers Pokemon. Comme toujours dans ce genre de café à thème, ce n’est bien sûr pas de la grande gastronomie et c’est relativement cher par rapport aux quantités, mais rien de choquant : ce sont les prix habituels. Et j’ai trouvé ça très correct niveau goût, je me suis régalée sur les sucreries 🙂

J’ai commencé par un milkshake à faire soi-même avec du lait Meumeu, j’ai pris le Pikachu’s Have-it-all Meal en guise de plat, et j’ai terminé par un Poké Ball Dessert Bowl Ramoloss avec un Latte Pikachu.

Chaque plat commandé donne droit à un tirage au sort pour des goodies exclusifs, qui se fait en fin de repas au moment de payer. Hélas, j’ai eu deux fois le même sous-verre, j’ai donc offert le doublon à mon conjoint.

Pokemon Center Hiroshima

De base, je n’avais pas du tout prévu de visiter le Pokemon Center d’Hiroshima – je ne savais même pas qu’il y en avait un. Mais le hasard a guidé mes pas devant ce dernier, alors tant que j’étais là, autant en profiter !

À savoir qu’au Japon, ce sont de grands passionnés de Baseball. L’équipe locale étant les Hiroshima Toyo Carp, c’est en hommage à cette dernière que Magicarpe est mis à l’honneur, avec plein de produits crossover qu’on ne trouve que là ! Et je trouve ça vraiment chouette 🙂

On retrouve bien sûr les codes d’un Pokemon Center : statues à l’entrée et nombreux produits dérivés.

Mister Donut x Pokemon

C’est en me promenant dans les shōtengai (商店街, rue commerciale ou galerie marchande) que je suis passée devant un Mister Donut. Ils avaient un menu spécial Pokemon, je me devais donc de tester ça ! Au programme, différents Donuts et des goodies exclusifs que je me suis empressée d’acheter en brave esclave du capitalisme que je suis.

J’admets qu’avec mon esprit n’ayant pas dépassé le stade pipi-caca-prout, j’ai beaucoup ri en revoyant la photo de mon donut : on dirait qu’il a un anus correctement placé sous la queue de Pikachu, c’est un poil décontenançant. Mais c’était très bon, et c’est tout ce qui compte 💩

Je n’ai pas pris de photo de toutes les pokémoneries que j’ai pu acheter, mais c’est souvent la même chose : des figurines surprises – et notamment plusieurs de la collection terrarium -, des gashapons, quelques jeux vidéo, porte-clés et autres goodies dans les magasins de seconde main, ainsi que des peluches Pikachu. Cette licence aura ma peau !

Et toi, quand tu voyages au Japon, tu te ruines aussi en goodies Pokemon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *