Tokyo : The End

Toutes les bonnes choses ont une fin. Après avoir laissé nos valises à la réception de l’hôtel, chacun part faire quelques dernières visites avant de reprendre l’avion. Le vol n’est prévu que le soir, nous avons un peu de temps devant nous et c’est en direction du Meiji Jingu que nous nous rendons.

Meiji Jingu

Un peu de calme et de verdure, ça fait du bien… Beaucoup de bien. Difficile de croire, lorsque l’on traverse le parc, qu’on se trouve à peine à quelques mètres d’un des quartiers les plus animés de Tokyo !

Meiji Jingu

Miyazaki serait-il passé par là ?

Meiji Jingu

Meiji Jingu

Je n’avais jamais que visité brièvement les temples, faire le tour du parc et découvrir l’arrière est aussi intéressant.

Meiji Jingu

Meiji Jingu

Meiji Jingu

Meiji Jingu

On a croisé quelques araignées assez immondes (bonjour, je suis arachnophobe) dans le parc. Dat ass!!

Meiji Jingu

Meiji Jingu

Après cette petite visite au calme, je retourne à Shinjuku pour une ultime session shopping. Il y a encore de la place et des kilos dans mes valises alors pourquoi se priver ? Je pars donc à la découverte du centre commercial « Alta » qui abrite entre-autres, un magasin SWIMMER, quelques boutiques excentriques et notamment celle de la marque Dangerous Nude.

Shinjuku

Afin d’achever le séjour en beauté, je pars en direction de l’observatoire de la Mairie de Tokyo situé à quelques pas de notre hôtel. Le bâtiment donne accès à une vue à 360° sur la ville, gratuitement. Autant dire que le détour en vaut la peine 🙂

Shinjuku

Shinjuku

Shinjuku

Et c’est sur cette vision de la nuit tombant sur la capitale nippone que le voyage s’achève. Direction l’aéroport d’Haneda, où je me rends pour la première fois. Je suis très agréablement surprise par ce dernier, où une petite ville japonaise a été reconstituée : de quoi s’immerger une ultime fois dans l’ambiance chaleureuse du Japon avant de quitter le pays ! C’est probablement le plus bel aéroport que j’aie visité.

Haneda

Haneda

 Haneda

Je compte mes derniers petits sous pour me prendre des sushis pour le vol, et surtout, des Takoyakis !

Haneda

Qu’est-ce que je retiens de ce voyage ? Des découvertes, des fous rires, et surtout, beaucoup d’amour. Plus que le fait de visiter le Japon, c’est le fait de visiter le Japon avec mes collègues qui était important. Renforcer les liens, apprendre à se connaître, partager des bons moments ensembles, c’était une expérience incroyable, vraiment. J’étais aussi en proie aux doutes par rapport à mon travail et ma place dans la société ; ce voyage m’a permis de faire le tri, d’y voir plus clair et de prendre les décisions qui s’imposaient. Je me sens beaucoup mieux dans mes nouvelles fonctions, et surtout, je me sens beaucoup mieux dans ma tête, comme libérée d’un poids, depuis que je suis revenue.

C’est d’ailleurs la première fois que je rentre du Japon sans la déprime post-voyage. Tous ceux qui y sont allés vous le dirons ; le retour est toujours très dur, le Japon est vraiment un pays particulier qui ne laisse pas indifférent… Cette fois-ci pourtant, pas de nostalgie, je suis juste contente que ça ait eu lieu. Et puis je sais qu’un jour ou l’autre j’y retournerai encore, il me reste tant à explorer ! Mais d’abord, place à la découverte d’autres pays 🙂

Quelques photos supplémentaires (cliquez pour voir en entier) :

Leave a Comment