urbex_marrakech

De l’urbex au Maroc ?

Lors de nos diverses promenades à Marrakech, j’ai pu apercevoir de nombreux bâtiments à l’abandon. Le dernier soir de notre voyage, c’est avec un petit regard de chat potté que j’ai proposé à Monsieur d’aller contempler le coucher de soleil sur un de ces bâtiments situé non loin de notre hôtel.

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Peut-on néanmoins parler d’urbex ? En réalité, au Maroc, on se rend rapidement compte que si le pays regorge en effet de lieux abandonnés, il s’agit, la plupart du temps, d’hôtels ou de résidences en construction qui ont été délaissés là, inachevés. Le Maroc vit essentiellement du tourisme, mais c’est aussi un pays où de nombreux européens – principalement les Français et les Espagnols – achètent une résidence secondaire. Et quand on voit le prix de l’immobilier, c’est sûr qu’elle fait rêver, la maison semblable à un palace avec piscine et clim’ ! Malheureusement, de nombreux projets de construction sont abandonnés faute de moyens. C’est parfois des quartiers résidentiels entiers ou des hôtels de très grand luxe qui sont délaissés à leur triste sort.

Urbex à Marrakech

Pas très intéressant donc pour l’explorateur en quête d’une vie passée dans les bâtiments. Ça ne m’a pas empêchée de quand même vouloir prendre quelques photos de ce chantier à l’abandon, qui était vraisemblablement voué à devenir un complexe hôtelier. L’unique demeure qui se dresse devant nous est tout simplement magnifique.

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Le reste du chantier n’est constitué que de fondations.

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Certaines machines sont encore présentes, mais la plupart ont probablement été volées ou partiellement démontées en vue de récupérer des pièces.

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

La vue avec les montagnes qui se dressent au loin est superbe !

Urbex à Marrakech

Et la luminosité de soleil couchant également…

Urbex à Marrakech

Nous n’avons cependant pas osé rentrer à l’intérieur de la bâtisse, nous contentant de l’extérieur. Le Maroc est un pays pauvre, nous sommes des touristes qui puons le fric, nous avons préféré éviter tout risque d’éventuelle rencontre impromptue.

Durant notre voyage nous sommes par ailleurs passé devant de nombreux autres bâtiments abandonnés lors de nos trajets en bus :

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

Urbex à Marrakech

La seule exploration qui aurait pu être intéressante est cette maison qui, elle, semble avoir été habitée… Mais il y avait des flics juste en face, je n’ai donc pas osé m’approcher pour prendre plus de photos de la façade ni tenter une entrée, bonjour la discrétion :)

Urbex à Marrakech

Par ailleurs, on remarquera aussi que de nombreuses habitations des Marocains ne sont qu’à moitié construites, les lois encadrant la construction étant compliquées. Souvent, ils construisent le rez-de-chaussée, et l’étage reste en plan… Le Maroc offre donc des paysages assez étonnants, entre les quartiers inhabités et les maisons qui sont bel et bien habitées mais inachevées.

Urbex à Marrakech

C’est donc sur ce merveilleux coucher de soleil que notre voyage s’achèvera !

Le lendemain, nous embarquons dans le bus qui nous ramènera vers l’aéroport. Une fois de plus, le trajet (un peu violent, notre chauffeur étant clairement un inconscient…) nous permet de doubler quelques véhicules sympathiques, entre les charrettes tirées par un âne, les vendeurs de fruits, ou… Un papy en fauteuil roulant. What?!

Marrakech

Marrakech

Marrakech

Nous étions par ailleurs arrivés à l’aéroport de nuit, la lumière du jour nous permet de profiter de sa superbe architecture qui n’a clairement rien à envier à notre bonne gare des Guillemins !

Marrakech

Marrakech

Quelques photos supplémentaires de ces dernières heures marocaines (cliquez pour voir en entier) :

Leave a Comment