Marrakech,  Voyage

Marrakech – Les souks

Impossible d’aller à Marrakech sans visiter ses célèbres souks. Afin de ne rien manquer de la vieille ville (mais aussi pour éviter de nous perdre dans le dédale de ruelles qui composent les souks…), nous avions choisi une excursion via notre hôtel incluant la visite de quelques lieux clés. Nous embarquons donc à bord du bus direction le centre de la ville…

Les souks à Marrakech

Le Palais de la Bahia

Véritable monument d’architecture, le Palais Bahia fut construit en 1859 par Si Moussa, puis agrandit quelques années plus tard par son fils Ahmed ben Moussa qui y vivait avec son vaste harem de concubines (ils ne s’embêtaient pas à l’époque ;)).

Les souks à Marrakech

Le palais est très beau et richement décoré : on admire les sculptures et ornements à foison. La cours intérieure et les jardins sont agrémentés de fontaines, tandis que les pièces présentent des plafonds impressionnants par leur décoration, conçus pour aider à évacuer la chaleur.

Les souks à Marrakech

Les souks à Marrakech

Le soleil rend l’endroit vraiment magique avec ses jeux d’ombres et de lumière. Une pièce est particulièrement marquante, composée de vitraux qui reflètent leurs couleurs sur le sol.

Les souks à Marrakech

Comme on est des boulets, on est parvenus à perdre le groupe, heureusement retrouvé assez vite… On a fait plus attention pour le reste de la journée 🙂

Medersa Ben Youssef

Cette ancienne école coranique, édifiée au XVIe siècle, pouvait contenir jusqu’à 900 élèves. La Medersa Ben Youssef doit son nom au souverain Ali Ben Youssef, et fut construite un siècle après sa mort. À nouveau, on peut y admirer l’architecture détaillée si typique de l’art marocain.

Les souks à Marrakech

Les souks à Marrakech

L’étage se compose de chambres, 132 au total, qui se présentent en réalité comme des petites pièces confinées.

Les souks à Marrakech

Les Tombeaux Saâdiens

L’âge d’or des Tombeaux Saâdiens remonte au 16e siècle, suite à l’inhumation du premier prince saâdien en ces lieux. Dès lors, son fils Ahmed El Mansour continua à agrandir et embellir le mausolée, qui compte aujourd’hui les corps d’une soixantaine de Saâdiens. Cette dynastie arabe régna sur le Maroc de 1524 à 1659.

Au 18e siècle, la nécropole fut murée et oubliée, suite au désir du sultan Moulay Ismaël de détruire tous les vestiges de cette dynastie – il n’eut cependant pas l’audace de s’en prendre aux sépultures. Ce n’est qu’en 1917 que les tombeaux furent redécouverts et attribués aux Beaux-Arts qui s’occupèrent de leur restauration.

La pièce la plus impressionnante est celle des 12 colonnes, abritant la tombe en marbre du Sultan Ahmed El Mansour.

Les souks à Marrakech

Les souks et la vieille ville

Entre deux visites, les guides nous présentent Marrakech dite « la Ville rouge« , ainsi surnommée pour la couleur ocre de ses murs. Ils nous mènent dans le dédale des souks, où les artisans exposent leurs objets divers. Métallurgie, instruments, vêtements, bijoux… Le choix est vaste ! Nous avions été avertis que prendre des photos des vendeurs dans les souks pouvaient attirer des ennuis, j’ai donc préféré ne pas trop sortir mon appareil pour m’éviter tout courroux. Certains témoignages décrivait les souks comme un lieu où l’on se fait durement harceler pour les ventes, mais nous n’avons pas ressenti ça, sûrement parce que nous les traversions avec un guide sans nous attarder.

Les souks à Marrakech

Outre l’artisanat local, certains étendent à même le sol des stands pour vendre divers objets récupérés de ça, de là. Beaucoup de personnes âgées n’ont droit à aucun revenu au Maroc, leur seul moyen de survie étant de vendre ce qu’ils trouvent.

Les souks à Marrakech

Nous passerons également par la place Jemaa-el-Fna après avoir dégusté une délicieuse tajine dans un petit restaurant local. Réputée pour ses nombreux stands et attractions, c’est surtout le soir qu’elle vaut la peine d’être vue : bien qu’il y ait tout de même diverses échoppes et autres charmeurs de serpents, les restaurants ambulants ne sont pas encore installés. Les jus de fruits frais sont au rendez-vous, on évitera cependant d’y goûter après des témoignages concernant les risques de chopper la tourista 🙂

Les souks à Marrakech

Quelques photos supplémentaires prises ce jour-là :

Les souks à Marrakech

Et pour finir… Quelqu’un veut un petit gâteau à la guêpe ?

Les souks à Marrakech

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.