Japon,  Kyoto,  Voyage

Temple Bishamon-dō

Il y a des visites inattendues, qui s’imposent à vous par le fruit du hasard ou, dans ce cas-ci, de la distraction. J’avais repéré quelques temples aux abords de Kyoto que je souhaitais visiter dans leurs jolies couleurs automnales, mais trop concentrée sur mon téléphone, j’ai loupé mon arrêt… Je descends donc au suivant, change de quai, hésite : un panneau indique la direction d’un temple. Et si, plutôt que d’attendre pour un prochain train, je partais à sa découverte ?

Me voilà donc à marcher une vingtaine de minutes dans des petits quartiers très agréables en direction du Bishamon-dō.

Je voulais des feuilles d’automne, je suis servie : l’escalier menant au temple est entouré d’arbres aux couleurs flamboyantes !

Parmi les feuilles rouges, les arachnophobes comme moi trouvent aussi des spectacles bien effrayants… J’essaie de photographier mes peurs, mais j’admets qu’en vrai, j’en frissonne 😓

Je ne savais rien de ce temple en le visitant ; d’après les informations sur son site, il s’agit d’un des 5 temples de l’école bouddhiste Tendai. Initialement construit en 703 au nord du palais impérial de Kyoto, il a été reconstruit à son emplacement actuel dans le quartier de Yamashina en 1665.

Ça ne doit pas être un temple très souvent visité par des étrangers, le fascicule est en japonais uniquement. Pourtant, je le trouve très beau et agréable… Comme tous les temples, ceci dit 🙂

Comme dans la plupart des temples bouddhistes japonais, l’architecture mêle boiseries naturelles et coloris rouge vif.

Comme je commence à avoir froid et faim, je profite de la présence d’un petit salon de thé annexe au temple pour me réchauffer ! Ambiance cosy et traditionnelle, tout ce qu’on aime.

Et le petit biscuit au packaging en français, ou plutôt, en franponais (les japonais adooorent mettre du français partout) 🙂

Après m’être un peu réchauffée, je m’approche de cette partie du temple fondue dans les feuillages. Le rouge vif des charpentes en bois est assorti aux feuilles d’automne et c’est le genre de spectacle pour lequel il est plaisant de visiter le Japon à cette période de l’année !

Et le Torii en pierre :

Une visite impromptue, mais que je suis contente d’avoir faite. C’est exactement pour ça que j’aime me laisser porter, ne pas m’en tenir à un programme strict mais préférer suivre mon instinct du moment.

Plus de photos (swipe !) :

 

Localisation

Bishamon-dō
18 Anshuinariyamacho, Yamashina Ward, Kyoto, 607-8003, Japon
À 20 minutes de marche de la station JR Yamashina
08:30 〜 17:00
http://bishamon.or.jp/ 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *