Autres,  Japon,  Voyage

Onomichi, part.1 – l’Allée des chats

Onomichi est une petite ville portuaire située dans la préfecture d’Hiroshima. J’avais ajouté quelques arrêts sur mon itinéraire entre Osaka et Hiroshima, c’est ainsi que j’ai débarqué à Onomichi sans me souvenir pourquoi mon choix s’était porté sur cette ville plutôt qu’une autre.

Ayant un peu de marche jusqu’à mon Airbnb, j’avais décidé de laisser ma grosse valise dans une consigne à la gare, n’emportant que le nécessaire pour la nuit, et bien m’en pris : le chemin qui mène à mon logement est fait de ruelles étroites.

En sueur, je dépose mes affaires dans cette ancienne maison abandonnée que mon hôte a retapée.

Et je décide de me laisser porter à la découvre hasardeuse de cette ville qui sera un véritable coup de cœur pour toutes les surprises qu’elle réserve.

Le charme d’une ville à l’ancienne

La ville est constituée de chemins étroits et sinueux dont de nombreux escaliers qui surplombent la baie et offrent une bien jolie promenade.

En contre-bas, on peut observer le port et les buildings qui se dressent dans le paysage urbain.

Pour autant, dans ces ruelles, on est loin de la modernité des mégapoles : le décor me donne l’impression d’être dans un anime, et ce n’est pas pour me déplaire !

La route est parsemée de vieilles maisons en bois à l’architecture si typiquement japonaise, ce qui renforce l’impression d’avoir été propulsée dans une autre époque.

Beaucoup semblent abandonnées, et c’est probablement le cas : de nombreux habitants ont déserté la ville au profit des banlieues plus modernes. Mais depuis plusieurs années, certains s’attèlent à rendre une seconde vie aux maisons à l’abandon pour les transformer en cafés, ateliers d’artistes ou studios afin de faire revivre le centre-ville.

Difficile de ne pas tomber sous le charme !

L’allée des chats

C’est probablement ce qui m’avait poussée à ajouter Onomichi parmi mes destinations : c’est une ville faite pour les amoureux des chats !

On y croise de nombreux chats bien sûr (qui feront l’objet d’un autre article 😉 ), mais aussi des représentations de ces derniers.

Parmi les ruelles pittoresques qui parsèment la ville, il y en a une entièrement dédiée à nos amis les félidés : L’Allée des Chats (Neko no Hosomichi).

Ce sentier présente quelques cafés et boutiques, ainsi que le musée du Maneki Neko – que je n’ai hélas pas visité. Tout au long, on peut observer de nombreux fukuishi-neko, des pierres porte-bonheur sur lesquelles des chats ont été peints, et d’autres décorations diverses à leur effigie.

Un peu plus haut, un temple propose des ateliers de peinture de « Lucky Cat« .

En revoyant mes photos, je regrette un peu de ne pas avoir osé rentrer dans les divers lieux que j’ai croisés, mais il y avait tant à voir que j’avais préféré continuer ma route notamment pour visiter les différents temples qui font tout l’attrait de cette ville. La suite au prochain article !

Plus de photos (swipe !) :

Localisation

Allée des Chats
19-26 Higashitsuchidocho, Onomichi, Hiroshima 722-0033, Japon
http://ihatov.in/cattrail/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *